Résumé des saynètes d’Hervé Walbecq

 

L’enfant phasme par Gabin

C’est l’histoire d’un enfant très grand et fin qui ressemble aux phasmes.

Un jour le maître organise une sortie au musée.

Quand il arrive devant un aquarium à phasmes petite bestiole ressemblant à des branches, les phasmes attirent le garçon.

Il entre et, comme il se sent bien, il reste.

***J’ai bien aimé parce qu’il est spécial ce garçon.
La dame qui prenait son mari pour un poisson rouge. Analysé par Clovis 

C’est le narrateur qui raconte que dans son immeuble il y avait une femme qui rêvait d’avoir un poisson rouge.
Vu que son mari était muet, elle le mit dans une baignoire et le prit pour son poisson rouge puis le nourrit pendant 10 ans.
Un jour la femme en eu marre de jouer a l’épuisette toute la journée donc son mari parti et resta dans l’imagination de sa femme.
J’ai mis *** à cette histoire parce qu’elle était drôle et je n’y aurait jamais pensé.

L’homme filet par Janna et Jihan

Les crayons fous par Eloi et Clovis 

Dans cette saynète, les crayons d’un garçon écrivent n’importe quoi sur les cahiers des élèves de sa classe, sur les murs, sur les habits de ses camarades…

Au début c’est bien parce que ses crayons écrivent ses devoirs et terminent ses rédactions très rapidement tout seul.

Au fur et à mesure, ses crayons écrivent de plus en plus n’importe-quoi.

On a mis *** à cette saynète parce que c’est bizarre des crayons qui écrivent tout seul mais c’est créatif.

 

Le murmure des draps par Nina

C’est un garçon qui découvre que quand il dort ses draps parlent.

Ils disent toutes sortes de choses, qu’ils voudraient être fantômes, allongés sur une pelouse, au soleil…

Le garçon les adore, surtout le lundi car ils sentent la lessive.

Il voudrait rester dans son lit, mais il ne peut pas.

Un jour il aimerait aller à l’école tout nu juste avec ses draps sur lui.

Mon avis: ***** parce qu’il a beaucoup d’imagination

A venir:

les crêpes fantômes par Zoé et Capucine, la chemise amoureuse par Felia et Ranim, les moutons de poussière par Lina

 

 

 

Mon nez s’appelle Jean-Claude analysé par Emiljano

C’est l’histoire d’un nez qui s’appelle Jean-Claude. Il s’est donné lui même son prénom. Le narrateur a perdu le contrôle de son nez et il a tout le temps des rhumes. Un jour le nez part en vacances avec un autre nez d’une amie.
Le narrateur et son amie vont échanger leur nez qui vont se marier et faire des petits bébés.

avis:***

J’ai mis 3 étoiles parce que j’aime bien l’idée du nez qui parle et à la fin, qu’il se marie.

 

Le plancton de compagnie analysé par Colin et Clovis (aidés par toute la classe)

C’est un petit garçon qui a un plancton de compagnie dans son nombril.

Il l’a depuis qu’il est allé à la mer pendant les vacances.

Une fois arrivé à la maison il a fabriqué un aquarium avec un bouchon.

Il a peur que son plancton de compagnie se sente seul alors il décide que l’été prochain il lui recherchera un ami plancton.

Le jardin sur ma tête par Noé et Eloi (aidés par la classe)

C’est un adulte qui a dormi longtemps à côté d’une rivière.

Quand il se réveille il a un jardin sur sa tête. Il a dormi tellement longtemps que le printemps est arrivé. Du pollen lui est tombé sur la tête.

Quand il va chez son meilleur ami, celui-ci lui demande depuis combien de temps il ne s’est pas coiffé. Il se regarde dans une glace et lui répond que c’est un nouveau style.

Des gens lui disent qu’il est joli avec son jardin sur la tête et d’autres non.

Son copain trouve ça génial et se fait pousser des légumes sur sa tête.

Un oiseau mouche s’installe sur le jardin du narrateur.

Notre avis: on a mis **** car on aime bien quand il a un l’idée du petit jardin sur la tête. (Nina dit que ça fait penser au petit jardin secret qu’on a en nous).

Les postillons multicolores par Zina et Maleke

L’escalier fou par Clovis et Colin

C’est l’histoire d’une famille qui a un escalier fou qui ne les laisse jamais descendre.

Les voisins leur envoient de la nourriture grâce à une corde et une assiette, mais ils savent que ça n’allait pas durer éternellement.

Les enfants ne pouvaient pas aller à l’école et leur maîtresse laissait les devoirs pour le lendemain et les parents n’allaient pas travailler.

A la fin il demande des tickets à tout le monde.

Avis: ***

Nous avons mis 3 étoiles à cette histoire parce que c’est drôle et imaginaire comme tout le reste de ses histoires.

 

Les fenêtres papillon par Noé

C’est une personne qui a des fenêtres qui se sont envolées car elles n’avaient jamais vu la nuit.
C’est le chat qui leurs a mis cette idée dans la tête.
Quand elles volaient on avait l’impression que c’étaient des papillons.
Maintenant il les regardent tous les soirs.

Mon avis: ***

parce que j’aimerais bien avoir des fenêtres papillon

La malédiction du cagibi par Djig Aclar

 

 

 

Les gens qui n’arrêtaient pas de grandir analysé par Jules et Lény

C’est l’histoire des gens qui n’arrêtaient pas de grandir. Je vous la raconte ?
Le narrateur est installé dans un pays bizarre. Là-bas les gens n’arrêtaient pas de grandir.
Un jour il est tombé amoureux d’une dame, il lui a offert une robe, la seule qui faisait sa taille.
Le narrateur s’est absenté quelques jours. Quand il est revenu la dame avait grandie, la robe était trop petite,
dans la rue tout le monde voyait sa culotte. Vivre ainsi a été une punition.
Alors il s’est enfui.
Notre avis :
Nous avons mis **** parce qu’on trouve l’idée des gens qui n’arrêtaient pas de grandir géniale.
On trouve cette saynète cool quand il dit : «Pourvu que je ne me fasse pas écraser par ma femme !»

L’homme qui plantait des poissons par Leny et Hugo

Commençons par l’étrange savant, il vit en ville il ne connait rien à la nature.

Un jour vers la fin de sa vie il se prend de passion pour les poissons, alors il décide de faire un élevage en plantant ses premiers poissons, la tête dans la terre et la queue en l’air.

Le lendemain il voit que les mouettes ont mangé les poissons.

Il est si énervé qu’il leur coupe leurs becs puis il décide de les planter. Le lendemain les becs ont tellement poussé qu’il se retrouve emprisonné sur cette île déserte. Maintenant aucun oiseau ne va sur ce terrain mais on sait que le savant est vivant car on voit de la fumée sortir par la cheminée du château.

Avis:*** parce que on l’a bien aimée mais sans plus

6 thoughts on “Résumé des saynètes d’Hervé Walbecq

    • Merci d’avoir mis un commentaire et n’hésitez pas à en remettre.
      Quelles histoires sont intéressantes pour toi?
      La classe des Cm1/Cm2

  1. Bonjour
    Nous découvrons ce beau site en petit déjeunant avec Clovis. Les commentaires suivront après lecture attentive. Salutations Les grands parents jurassiens de Clovis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.