La pot de miel aux lutins par Janna

Le pot de miel aux lutins

Un jour de Janvier 2011, je me lève et je te bouscule, tu n’te réveilles pas, comme d’habitudeeeee euh non on ne va pas commencer comme ça.

Je me lève comme chaque matin.

Je prends une tartine, je vais dans le placard de la cuisine pour chercher le pot de miel et là vous ne devinerez jamais ce que j’ai découvert, jamais.

En fait je n’ai rien découvert j’ai juste entendu des voix très aigues.

Je me suis demandé ce que ça pouvait être mais sans s’le cacher quand on se réveille on n’est pas réveillé, donc…

A moins que je ne sois la descendante de Jeanne d’Arc.

On va dire que c’est parce que je n’suis pas réveillée parce que, être la descendante de Jeanne d’Arc, ça craint nan.

Euh j’attends une réponse là, ça craint NAN.

Bref revenons à nos moutons, mais attends j’ai pas d’moutons.

Sinon je n’y ai pas vraiment fait attention.

Un peu plus tard dans la semaine, comme chaque matin je me lève et je te bouscu…, c’est bon là on a compris !

Bon je vais terminer l’histoire avant que ça ne devienne n’importe quoi.

Donc je me lève comme chaque matin et la encore quelque chose d’étrange.

J’ai vu une chose très petite je ne saurais pas vous le décrire car comme je vous l’ai dit tout à l’heure quand on est réveillé on n’est pas réveillé mais je garde ça dans un coin de ma tête.

Quelques jours plus tard, dans ma cuisine.

Il avait un pull rouge et un jean bleu marine il était très petit, type lutin.

Au début je ne savais pas vraiment ce que c’était, c’est quand toute une troupe est sortie que j’ai compris que c’était des lutins. J’ai remarqué qu’il y avait un chef car il était habillé tout en vert et qu’il avait une couronne.

Ils avaient tous des espèces de taches jaune orangé. Je me suis approché puis j’en ai attrapé un, je l’ai examiné. Je l’ai reniflé ça sentait le miel. Mon doigt a caressé une de ses taches, j’ai gouté c’était bien du miel.

J’ai crié

– AAAAAAAAAHHH.

Un des lutins m’a dit :

– Pourquoi tu cries ?

– Mais en plus ils parlent !

– Mais oui je parle, tu es sourde ou quoi ? Ca fait une semaine que tu nous entends et c’est maintenant que tu nous le demandes !

– Mais…mais.

– Il n’y a pas de mais !

– Et en plus il fait comme mon prof Monsieur Barth.

On a beaucoup discuté puis j’ai appris à tous les connaître. Ils étaient très nombreux.

Il y avait Lutto et Ludo les deux frères jumeaux, la jolie et gentille Mathou, Stello il était trop mignon, le chef Mister Pièces D’Or, Cali-gnou il adorait les câlins, Sami le grand costaud, Dina la chérie de Sami le costaud, Marcello Del Italia et plein d’autres.

Un jour ils me sauveront des griffes de la sorcière et aussi j’espère qu’un jour mon prince viendra.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.