Quitter son pays par Lucie, Feryal et Matthieu

C’est une famille qui vit au Laos, un pays en guerre. Un jour, Tsi, le père, Meng, le grand frère et Kang Mo, sa petite sœur vont planter du riz.

 Au bout d’un moment, Meng et Kang Mo partent à la chasse et trouvent un rat et des fourmis pour le repas du soir. Pendant cette chasse, ils rencontrent Han Thao, une personne qui fuit la guerre. Le soir, Tsi propose à Han Thao de dormir chez eux.

Pendant la nuit, des avions bombardent le village. Ils fuient le village le lendemain pour aller à Vientiane et y trouver du travail.

Ils partent donc dans la jungle et marchent pendant des jours et des jours.

Jusqu’à arriver sur une des rives du Mékong, acheter 5 sacs en plastique pour 90 000 kips, construire un radeau et attacher les sacs en plastique autour.

Puis ils embarquent sur leur radeau-plastique qui coule tout de suite. Ils coulent mais arrivent sur la rive. Malheureusement le bébé Pao meurt noyé dans la hotte de sa mère, Niam.

Ils rencontrent une infirmière qui les conduit à l’infirmerie ou ils sont soignés. Ensuite, ils sont conduits dans un camp de réfugiés où on leur dit qu’il faut attendre pour avoir des passeports pour aller en France.

Quelques mois plus tard, on les emmène à Ban Vinai, et Meng et Kang Mo vont à la petite école.

Puis, ils obtiennent les passeports et partent en France où ils ont un appartement, à Limoges. Peu après, Meng et Kang Mo ont le droit d’aller à la petite école du quartier et les parents de travailler. Tsi travaille dans une usine et Niam fait de la broderie puis la vend.

Notre avis : ****

Parce que c’est un très long voyage.

This entry was posted in Voyage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.